*  *  *
Reportage / Architecture
          En Septembre 2022, je suis missionné par éjo, une coopérative d'architecture engagée en Bourgogne, pour photographier leurs projets réalisés et en cours. Depuis quelques années, leur agence à la façade discrète a pignon sur rue dans le petit village de Mont-Saint-Vincent. Le terme "engagée" pour désigner leur coopérative vient de moi. En effet, au cours de la semaine que nous passons ensemble, je prends la mesure de leur militantisme, tant pour la reconnaissance du métier d’architecte et de paysagiste dans la diversité de leurs missions, que pour les valeurs écologiques et sociales que défend leur SCOP. Car c’est sobrement, à travers leur travail, que leur engagement prend forme : je le découvre jour après jour par la description et la visite de leurs projets. À chaque bâtiment ressort une problématique reflétant la complexité de leur métier, que ce soit au niveau des budgets serrés, des limites contractuelles de leur mission par rapport à la réalité de leur travail, des artisans surbookés, de la justification de l’utilisation de matériaux locaux et éco-responsables, de délais trop serrés, de certaines habitudes trop ancrées, etc… Pour autant éjo s’emploie à surmonter les contraintes sans les contourner, souvent avec écoute et pédagogie. Car là où l’accumulation de ces obstacles pourrait faire plier vers la facilité et le bas de gamme, eux ont à coeur de suivre leurs valeurs, qui vont dans le sens de l’intérêt général. Ainsi éjo réussit à faire vivre l’architecture dans un de ces territoire rural oublié par beaucoup d’autres agences.
Retour au début